Vidéothèque du BraiSn

Expliquez-nous pourquoi vous préférez la Xbox 360 ou comment vous fumez vos copains à Mario Kart.
User avatar
Ox'
HerKule du braiSN
Posts: 1829
Joined: 02 November 2008, 01:53
Location: Paris

Re : Vidéothèque du BraiSn

Post by Ox' » 29 November 2009, 18:28

Bah en toute franchise j'osef un peu, je l'ai écrit comme ça m'est venu. Et si c'est mieux de fusionner les deux l'auteur le fera en piochant.
De toute manière je vais arrêter de donner mon avis içi, vu que je posterais aucune liste, vu que je vois peu d'intérêt a l'exercice dans sont état actuel des choses.
Allez, ne sois pas si négatif Dry. Ça ne coute rien de toutes façons.
Three witches watch three Swatch watches. Which witch watch which Swatch watch?

User avatar
Arvester
Junkie hallucinobraiSN
Posts: 4825
Joined: 10 April 2008, 21:10

Re : Vidéothèque du BraiSn

Post by Arvester » 29 November 2009, 18:46

Je suis un peu d'accord avec Dry, ça n'a pas d'intérêt si vous balancez juste une liste de noms (on l'a fait dans un autre topic, "Les Grands Classiques", qui a sombré aussitôt). Faites un article par jeu, au moins deux-trois photos, quoi.
Image

User avatar
Ox'
HerKule du braiSN
Posts: 1829
Joined: 02 November 2008, 01:53
Location: Paris

Re : Vidéothèque du BraiSn

Post by Ox' » 29 November 2009, 18:52

Bah écoutez à force de vous répéter je crois qu'on a fini par vous comprendre... Il n' y a rien de précisé dans le topic donc j'ai fait une liste (oui je ne vais pas m'amuser à faire un article pour tous les jeux cités). Si on me demande un article je le ferai.

Bon entendez vous sur le concept du topic d'abord et informez les gens après, parce que là vous tuez ma motivation.
Three witches watch three Swatch watches. Which witch watch which Swatch watch?

User avatar
MastaKillah
PDG clandestin
Posts: 12176
Joined: 25 January 2006, 11:39
Location: Clermont-Ferrand, 63 France
Contact:

Re : Vidéothèque du BraiSn

Post by MastaKillah » 29 November 2009, 19:19

Pika : non en fait. A la question "avez-vous déjà joué à un MMORPG", j'avais répondu oui puisque j'avais testé Dofus durant euh... 10 minutes, à l'époque où il était en bêta gratuite et où ça buzzait au tout début. Ca m'avait pas intéressé suffisamment pour y rester plus de quelques minutes, donc bon... :P
I LUV BRAISN ! < 3
Plussoying is not a crime !

User avatar
Kp
HerKule du braiSN
Posts: 1827
Joined: 18 May 2009, 13:52

Re : Vidéothèque du BraiSn

Post by Kp » 29 November 2009, 19:35

Je ne vais citer qu'un jeu par genre perso.

Versus fighting

Tekken 3 / PSX

C'est sans doute pas une référence , mais j'ai passé un nombre d'heures incroyable sur ce jeu avec des potes, et je ne pense pas m'etre un jour lassé de ce jeu . Le jeu a fait grand bruit a sa sortie, tant il tranchait avec les jeux du genre à l'époque . Il etait aussi beaucoup plus évolué que Tekken 2 , et que sa version arcade. Le nombre de personnages n'atteint pas celui d'un Street Fighter ou d'un Snk , mais chaque personnage avec son propre style de combat, et les personnages loufoques etaient fun à manier . De plus, les cinématiques en début et en fin d'histoire pour chaque combattant, etaient considérées comme les plus belles jamais crées pour un jeu 3D. Enfin , les mode Tekken Force, ou Tekken Ball, bien qu'assez limités, constituaient un plus pour le soft. Je kiffais Tekken 3.

Platformer

Sonic the Hedgehog 2 / Megadrive

J'ai eu ce jeu l'année de sortie, à Noël. J'avais déjà taté du plateformer avant parceque mon grand frère possedait déja des vieilles consoles , comme l'amstrad, ou commodore, et une vieille Nes avec le tout premier Mario. On s'est tous pris une grande claque dans la gueule. Sonic avait la classe, des chaussures rouges, un côté piquant qui affichait son côté provoquant, et le jeu allait trés ( trop) vite . Y avait même un mode deux joueurs permettant soit de diriger Tails aux côtés de Sonic , soit de s'affronter dans des courses à travers les différents niveaux . La musique du soft est elle aussi devenue culte à mes yeux .

Beat them all

Street Of Rage/ Mégadrive

Yeah ! Ca c'est du Beat em all. Musique culte, ambiance street-punk, mandales dans la gueule, et on peut même contrôler un black ! Street of Rage est un de mes jeux préférés de la console . Sans doute parce qu'il est assez difficile, et qu'y jouer à deux est un réèl plaisir : T'en a marre du mec qui joue avec toi et qui sert à rien ? Alors défonce le et continue à jouer tout seul  ( Ca m'a valu des crises de nerf de mon frère et des manettes éclatées d'ailleurs) . Street of Rage est un de ces jeux qui dégage une ambiance particulière et auquel on revient sans cesse . Même la jaquette est énorme.


RPG

Final Fantasy VI, PSX

Pas si dur de trancher finalement . Oubliez les dernières productions japonIaises . Final Fantasy VI est un bijou à tous les points  . J'ai toujours été sidéré par la façon dont les créateurs de ce jeu ont réussi à transmettre autant d'émotion, grâce à de tout petit pixels, et des musiques 16 bit. FF VI est un exemple à suivre pour bon nombre de créateurs. Le jeu est drôle, émouvant, mature et épique . La bande son est tout simplement géniale et le nombre de personnages jouable assez vaste . FF VI , c'est une bombe.

Action aventure

Shadow Of The Collossus/ PS2

J'ai joué à ce jeu à Grenoble . Blub l'avait acheté pour 15 euros à la Fnac. Il est allé se coucher et quand il s'est levé, je l'avais terminé : Je n'ai jamais autant accroché autant à un jeu d'aventure : Preuve en est que je n'ai décroché du jeu qu'à la fin ! Tout y est magique, et  si j'avais été déçu par Ico, qui m'endormait littéralement , Shadow of The Collossus est sans doute la réponse à ce qu'il manque aux derniers Zelda .Vous vous devez d'y jouer


Survival horror

Resident Evil 3/ PSX

Le jeu d'horreur à l'état pure. RE 3 m'a filé des frissons pendant des nuits entieres de jeu . J'ai jamais autant pris mon pied sur aucun autre survival horror . Le Nemesis me foutait littéralement les jetons à chaque apparition, et le plaisir de jeu etait assez énorme. Surtout, le jeu bouclait la boucle puisqu'il se passait à la fois avant, et aprés Resident Evil 2. Les New Game +  , je ne les compte plus tant j'y suis revenu maintes et maintes fois .

Infiltration

Metal gear solid/PSX

La claque de l'époque: Un jeu qui alliait à la perfection  le jeu vidéo , et le cinéma. Sans doute l'un des précurseurs du genre . MGS possède une histoire solide, pleine de rebondissements, basée sur l'histoire, avec des personnages passionnants , deux fins possibles, un gameplay tantôt atroce, tantôt géniale, et pour la premiere fois sur cette console, une vraie IA intelligente ( Bon depuis c'est mieux hein) . J'ai dû finir ce jeu plus de 20 fois depuis sa sortie . MGS est une des valeurs sures de la console

J'éditerais pour la suite
Last edited by Kp on 29 November 2009, 19:37, edited 1 time in total.
[12:47]   le fais d'attaquer le cheval a la fin du jeu est super c'est ce qui fait que tu a gagné ! lol

User avatar
LeRusse17-91
PDG clandestin
Posts: 6989
Joined: 23 January 2006, 00:20
Location: Au front

Re : Vidéothèque du BraiSn

Post by LeRusse17-91 » 29 November 2009, 22:59

Sinon ça va pas être possible de mettre Snes + A-Rpg sans mettre Secret of mana. Sauf si tu veux subir le courroux de la population dans tes fesses la prochaine fois que tu passera à Dakar, mkay?
Well c'est pas "ma" liste, c'est "une liste", donc, oui : p
Je suis un peu d'accord avec Dry, ça n'a pas d'intérêt si vous balancez juste une liste de noms (on l'a fait dans un autre topic, "Les Grands Classiques", qui a sombré aussitôt). Faites un article par jeu, au moins deux-trois photos, quoi.
Meet
Enfin, bon, voilà, c'est vraiment qu'une ébauche,
Faut bien commencer quelque part hein. Le but oui, c'est d'avoir un mini laius sur le jeu, succinct mais accrocheur, comme ce qu'a fait Kp, et une paire de screens/un lien pour en savoir plus.
"S’il y a un lien à faire entre Lerusse et 4chan, c’est bien cette aptitude à créer des traumatismes"
"Lerusse est le type qui a amené INTERNET sur ce forum"

User avatar
Ox'
HerKule du braiSN
Posts: 1829
Joined: 02 November 2008, 01:53
Location: Paris

Re : Vidéothèque du BraiSn

Post by Ox' » 29 November 2009, 23:09

Le but oui, c'est d'avoir un mini laius sur le jeu, succinct mais accrocheur, comme ce qu'a fait Kp
Dans ce cas ça se précise (de préférence en début de topic), histoire qu'on sache hein.
Three witches watch three Swatch watches. Which witch watch which Swatch watch?

User avatar
LeRusse17-91
PDG clandestin
Posts: 6989
Joined: 23 January 2006, 00:20
Location: Au front

Re : Vidéothèque du BraiSn

Post by LeRusse17-91 » 29 November 2009, 23:18

Well comme c'est plus ou moins ce qui ressortait du présent topic, j'ai pas jugé bon d'en remettre une couche. My bad ^^
"S’il y a un lien à faire entre Lerusse et 4chan, c’est bien cette aptitude à créer des traumatismes"
"Lerusse est le type qui a amené INTERNET sur ce forum"

User avatar
Arvester
Junkie hallucinobraiSN
Posts: 4825
Joined: 10 April 2008, 21:10

Re : Vidéothèque du BraiSn

Post by Arvester » 29 November 2009, 23:56

Sinon je maintiens Tetris sur Game Boy comme puzzle-game référence , t'as plus qu'à copier-coller le nanoarticle que j'ai mis quelques posts avant. (Il n'y a que Dr. Robotnik Mean Bean Machine qui lui arrive à la cheville, et c'est sur Sega MD, je ferai un post dessus)
Image

User avatar
Ox'
HerKule du braiSN
Posts: 1829
Joined: 02 November 2008, 01:53
Location: Paris

Re : Vidéothèque du BraiSn

Post by Ox' » 01 December 2009, 08:02

Bon alors comme demandé précisons un peu les choses balancées en vrac. Bon je ne fais pas tout évidement, je commence déjà, je verrai après si je suis toujours motivé.

Versus Fighting :
Soulcalibur (Dreamcast)
On va faire simple : une révolution, un bijou, une claque vidéo ludique à vous décrocher la machoire. Namco redéfinit tout simplement les standards en matière de baston 3D. Le jeu est magnifique (encore aujourd'hui), fluide et dispose d'une excellente bande son. L'ancêtre Soul Blade peut reposer en paix, on pose ici des bases qui seront reprises dans les jeux de combats 3D futurs à commencer par le déplacement libre (sans combinaisons lourdingues) dans l'espace pompeusement baptisé ici "8 way run".
Oui ils ont le droit de frimer tant c'est fluide, instinctif, incisif. Ici on ne vous demande pas de retenir par cœur des combinaisons pour sortir des combos pré-enregistrés. Il existe bien des combos oui, mais il faudra les créer vous mêmes. Et de toutes façons, c'est fait pour se jouer aux tripes, aux réflexes et ce Soulcalibur qui n'a rien perdu de sa valeur est encore considéré par certains comme le meilleur. J'ai ruiné ma vie dessus.
On tient la recette d'un bon gameplay : simple et efficace mais avec une énorme marge de progression. Les coups verticaux peuvent être évités par déplacement latéral, les déplacement stoppés par les attaques horizontales, ces dernières peuvent être évités en se baissant, et se baisser ne protège pas des attaques verticales "high". La boucle est bouclée.
Je ne vais pas trop m'attarder sur le gameplay, je pourrai en parler des heures... A mon avis, le meilleur jeu de combat 3D de tous les temps, tout simplement...
Image1 Image2 Image3 (flemme de ré-héberger, je le ferai après)

Soulcalibur 3
(Playstation 2)
Ça se passe sur ps2, le gameplay s'est étoffé et la série conserve sa marque de fabrique : un gameplay immédiatement accessible couplé à une marge de manœuvre de dingue. La jouabilité est aux petits oignons et on ne cesse d'apprendre. La gameplay est tellement riche qu'un seul aspect de Soulca3 peut englober le gameplay d'un autre jeu de combat en entier. Entendre parler des fans du jeu qui utilisant des termes techniques représente une ode à l'humour : Blockstun, stun, destun, okizèmes, déchoppe avantage, GI, Contre GI, auto GI, air control, tech roll, just frame, tech trap... Et autres termes d'extraterrestres...
Niveau contenu on est servi : pseudo mode tactical rpg, création de personnages, mode histoire fourni... Cet épisode ne pêche nulle part. A titre de comparaison le 4 fait pâle figure à côté (aussi bien en termes de contenu que de gameplay).
Image

Guilty Gear XX reloaded (Playstation 2, Xbox, PC)
Oui le premier sur psone est assez moyen. Mais cette version rééquilibrée de Guilty Gear X2 est juste ultime. La baston 2D n'est pas morte!
Le cadre est original, on est ici dans un futur alternatif apocalyptique mais à vrai dire ça aurait pu se passer dans le monde de mickey qu'on s'en foutrait quand même... Tant la réalisation 2D est exemplaire. On atteint des sommets et même la référence SF3 fait pâle figure à côté. Les sprites sont énormes, magnifiques, les décors hauts en couleur fourmillent de détails, les personnages sont charismatiques et originaux, l'animation est exemplaire... du jamais vu.
Alors couplez ça avec un gameplay du tonnerre de moi même : dynamique, technique, agressif (jouer défensif est sanctionné par une perte de sa jauge de super (sigh!)). Dur dur pour les campeurs venus du monde de street fighter mais il va falloir se faire à une nouvelle jouabilité et apprendre des termes comme : gatling combo, roman cancel, burst et tant d'autres. Guilty ça va vite, ça court dans tous les sens sous un déluge d'effets spéciaux, ça met même des combos en pleine course, les persos ont découvert le double (voir le triple) saut, le dash en l'air, les techniques qui tuent en un coup...
Démesure peut rimer avec bon goût, arc sys et sammy le prouvent.
Image1 Image2 Image3

Action RPG

Secret of mana (Super NES)
Le premier défi et d'arriver à appuyer start à l'écran titre tant la musique est envoutante... Le reste de l'OST sera du même acabit et pour moi Secret of mana aka Seiken densetsu 2 possède toujours l'une des bandes sons les plus enivrantes du monde du jeu vidéo. Hiroki Kikuta a frappé fort, très fort.
Je vais avoir du mal à ne pas user de superlatifs concernant l'un de mes jeux préférés toutes consoles confondues mais sachez que pour l'époque (94) le jeu est très très beau. Les sprites sont bien réalisés et disposent de nombreuses animations, les décors sont variés et enchanteurs, techniquement la SNES frime avec son mode 7 (et fait un doigt d'honneur à la megadrive).
Il y a trois personnages principaux (le jeu est jouable à trois!) et on peut passer de l'un à l'autre en toute liberté.
Le ring menu devenu classique aujourd'hui faisait son apparition et le gameplay simple à base d'armes (8 au total et upgradables) et de magies (42) fonctionne bien : attendre de récupérer sa force en se déplaçant avant d'attaquer (système anti bourrins), maintenir sa frappe (jusqu'à 9 niveaux d'attaques spéciales chargées), lancer des magies en ouvrant le menu (intuitif) des coéquipiers ect... La mécanique est bien huilée.
Alors il y a bien quelques soucis de pathfinding et le scénario est un peu cliché (faut voir l'époque aussi). Mais c'est bon, tellement bon qu'a l'époque j'ai laissé ma cartouche de Zelda 3 de côté.  | .
Image Image Image

J-RPG
Valkyrie Profile (PSone)
Parfois qualifié de dungeon RPG, le bébé de tri-Ace ne fait rien comme les autres.
On commence par le cadre : ici on nagera en pleine mythologie nordique. La fin du monde "ragnarok" approche, Odin envoie donc la Valkyrie Lenneth chercher des âmes de puissants Einherjars sur terre.
La trame principale est posée, limpide et pourtant géniale car recruter une âme requiert forcément un destin tragique. On suivra donc avec grand intérêt les histoires des différents personnages qui constitueront notre épique... heu notre équipe. On finit par s'attacher à ces héros de pixels et il est bien aisé de constater la force émotive de VP : on en devient presque triste de devoir renvoyer ses personnages dans l'au delà lorsque Odin nous réclame des guerriers (notez que Odin nous évalue après chaque chapitre. Il est donc possible de ne pas lui envoyer certains guerriers si on veut mais notre note s'en ressentira. Il nous réclame parfois certains objets trouvés. Libre à vous de ne pas le contenter en gardant votre épée "Dragon slayer" pour vous).
Le récit est tragique, parfois poétique, emmené par une OST superbe qui arrive à toucher quand il le faut et transcender les moments épiques lorsque Lenneth replie ses ailes en appelant ses "dark warriors".
La trame est donc plus adulte que celle de HérosRandomX, 14ans qui sauve le monde avant le goûter à 17h. Mais décidément Valkyrie Profile ne fait rien comme un RPG normal :
Le jeu se parcours en 2D (avec parfois un bien joli scrolling différentiel ou parallaxe). On visite donc les villes et donjons de gauche à droite comme dans un platformer.
On peut sauter, glisser, lancer des blocs de glace avec Lenneth (qui freezent les ennemis pour éviter les combats ou créent des plateformes pour atteindre des objets hors de portée).
Le système de combat assigne un personnage par bouton et les synchroniser correctement permet de déjouer la garde des ennemis et de remplir une jauge qui permettra des finish moves impressionnants et cumulables. Ah oui VP castagne et le fait bien, la part belle étant laissée à l'action. Le gameplay exigeant (on est limité dans le temps vu que Ragnarok arrive) récompense les efforts des plus aguerris avec trois fins (mais seule la fin A est valable).
Bref il faut bien plus qu'un encadré pour parler de VP tant il est original. Tellement original qu'il peut déplaire oui. Je fais partie de ceux qui adorent...
Image1 Image2 Image3 Image4 Image5

Voilà pour l'instant.
Last edited by Anonymous on 01 December 2009, 17:54, edited 1 time in total.
Three witches watch three Swatch watches. Which witch watch which Swatch watch?

User avatar
Arvester
Junkie hallucinobraiSN
Posts: 4825
Joined: 10 April 2008, 21:10

Re : Vidéothèque du BraiSn

Post by Arvester » 01 December 2009, 12:00

J'aurais pas fait mieux pour Secret of Mana.

FPS:

[align=center]Image[/align]

Comment ne pas citer le jeu qui a donné son nom au genre? Il y a un avant et un après Doom. On est en décembre 1993. Id Software sort un jeu qui va, excusez du peu, (edit pour Valcorm) démocratiser les jeux en 3D à la première personne, lancer le système de multijoueur en réseau (en LAN ou via Internet), et lancer un genre à lui tout seul... Jusque vers la fin des années 90 on parlera pour ce type de jeu de Doom-like.

Parlons du scénario: Vous incarnez un Space Marine déporté sur une lune de Mars pour avoir voulu défendre la veuve et l'orphelin en dépit des ordres. Vous vous retrouvez à l'UAC, un complexe militaire faisant dans le traitement de déchets radioactifs et la recherche ultra-secrète. Depuis quatre ans, l'armée utilise ce site et un autre sur la seconde lune pour mettre au point un système de téléportation en passant dans d'autres dimensions. Au début, tout allait bien, les objets lancés d'un côté ressortaient de l'autre sans souci. Mais quand ils ont commencé à envoyer des soldats, ça a cafouillé: Ils sont ressortis lobotomisés, ne pensant qu'à commettre des violences. Jusqu'au jour où l'impossible arrive: Les portes ouvrent une brèche sur l'Enfer, laissant échapper des hordes de démons. A vous de vous débrouiller pour sortir de là maintenant que tout le monde est mort/fou...

Graphiquement, je me contenterai de reprendre Wikipedia qui est bien complet à ce sujet:
Doom est basé sur la technologie raycasting utilisée auparavant dans Wolfenstein 3D. Au moment de sa sortie, il se distingue par des graphismes 3D réalistes, inégalés par les autres jeux en temps réel fonctionnant sur les ordinateurs personnels. Les améliorations apportées par rapport à Wolfenstein 3D, la précédente réalisation d’id Software, ont été permises par des ajouts de fonctionnalités dans le Doom engine réellement novateur à plus d’un titre :


   * La différence de hauteur (toutes les pièces dans Wolfenstein 3D ont la même hauteur) ;
   * Les murs non perpendiculaires (tous les murs dans Wolfenstein 3D se trouvent le long d’une grille orthonormée) ;
   * Le balancement de l’arme (dans Wolfenstein 3D le bras reste fixe quelle que soit l’action du personnage) qui donne une impression de fluidité lorsque le personnage marche ou court ;
   * Toutes les surfaces peuvent être texturées (dans Wolfenstein 3D, le sol et le plafond ont une couleur unie) ;
   * Le niveau lumineux est variable (tous les endroits dans Wolfenstein 3D sont toujours exposés de la même manière). Tout en contribuant à l’authenticité visuelle du jeu en permettant des effets tels que des accentuations et des ombrages, cela contribue certainement à l’atmosphère du jeu et même au gameplay ; l’utilisation des variations de luminosité (passage rapide et continu de l’obscurité à la lumière, d’un couloir étroit à une immense salle) est utilisé comme un moyen pour effrayer ou rendre le joueur confus en plaçant des éléments difficilement distinguables ;
   * Le mode multijoueur permet de jouer contre d’autres joueurs, à deux par modem téléphonique ou jusqu’à quatre en réseau local. Les joueurs ont la possibilité de coopérer entre eux, ou de se combattre. C’est de là que la pratique des jeux en ligne s’est réellement développée.

Contrairement aux niveaux statiques de Wolfenstein 3D, ceux de Doom sont plus interactifs, la hauteur de plafond et le plancher de parties de carte peuvent changer dynamiquement pendant le jeu, ce qui permet de créer des ascenseurs, des ponts mobiles, ou de former graduellement un escalier à partir d'un sol plat. Le sentiment réaliste de l’environnement est augmenté plus encore par l’utilisation du son stéréo, qui est utilisé pour discerner l’origine et la distance d’un bruit.

John Carmack (un des trois concepteurs) a dû se servir de plusieurs astuces pour que l’ensemble de ses améliorations fonctionne sans latences sur les ordinateurs personnels des années 1993. Le plus significatif est que les niveaux de Doom ne sont pas réellement en trois dimensions ; ils sont en fait représentés sur un plan, avec les différentes élévations ajoutées séparément. Cette astuce est encore employée par beaucoup de jeux lorsqu’il est nécessaire de créer des environnements extérieurs gigantesques. Ceci conduit toutefois à plusieurs limitations conceptuelles : il n’est, par exemple, pas possible qu’une pièce se trouve au-dessus d’une autre. Cependant, cette représentation bidimensionnelle a l’avantage de permettre un rendu très rapide, en utilisant la méthode du découpage binaire de l’espace ((en)binary space partitioning, BSP). L’autre avantage est de simplifier l’affichage du plan des niveaux sans risque de recouvrement.

Un autre élément important du moteur de Doom est son approche modulaire qui permet au contenu du jeu d’être remplacé en chargeant un fichier WAD personnalisé. Wolfenstein 3D n’a pas été conçu pour être extensible, mais les fans avaient néanmoins trouvé comment créer leurs propres niveaux, Doom a été conçu pour faciliter le phénomène. La capacité de créer des scénarios personnalisés a certainement contribué de manière significative à la popularité du jeu.
[align=center]Image
face à quelques démons lanceurs de boules de feu[/align]

Mais tout ça ne nous dit rien sur ce qui fait de ce jeu une merveille: l'ambiance. On passe son temps à tirer dans le tas, excité(e) et à la fois en stress de ce qui nous attend derrière le prochain coin de couloir... le level design y est pour beaucoup, on passe notre temps à se faire surprendre par des monstres apparus dans notre dos au déclenchement d'un mécanisme, si bien qu'on ne peut jamais être certain à 100% d'être dans un lieu sûr... le gameplay est excellent, le perso répond au doigt et à l'œil (grâce au moteur graphique qui permet une très grande fluidité), et l'adrénaline coule tellement à flots dans les veines qu'elle en remplacerait presque le sang.

Maintenant, il faut être réaliste. Les graphismes ont pris un bon coup de vieux, dès qu'on s'approche un peu trop d'un objet/mur/monstre, on ne distingue plus qu'une bouillie de pixels... on ne peut pas viser verticalement (le jeu le fait tout seul, il suffit de s'aligner avec le monstre et les balles foncent en hauteur toutes seules)... mais à part ces désagréments, je ne vois pas trop quoi signaler. Surtout qu'il existe des moteurs de jeu mis à jour qui lissent les graphismes:

[align=center]Image
Ils sont plus jolis ainsi les cacodémons, non?[/align]

Pour conclure, ce jeu est un must-try, il est disponible en shareware comme à l'époque de sa sortie sur le site de l'éditeur, on en trouve des versions PC et console un peu partout (il est à 2€ sur SNES ou Playstation sur ebay, lol), et sur PC on a donc des moteurs de jeu comme ZDoom qui sont bien plus beaux...
Last edited by Arvester on 01 December 2009, 12:24, edited 1 time in total.
Image

User avatar
Val
Rebelle anarchiste de Satan
Posts: 2405
Joined: 18 June 2008, 16:33
Location: Puymule Durand.

Re : Re : Vidéothèque du BraiSn

Post by Val » 01 December 2009, 12:15

Arvester wrote:lancer les jeux en 3D à la première personne
Salut, je m'appelle Wolfenstein 3D et je suis déçu de ce monde qui m'oublie.

Sinon faudra que j'étoffe la liste, je le ferais quand j'aurais le temps. Et puis y'a pas que Tetris et Puyo Puyo de génial en puzzle game hein Arv.
You are now about to witness the strength of street knowledge.

User avatar
Arvester
Junkie hallucinobraiSN
Posts: 4825
Joined: 10 April 2008, 21:10

Re : Vidéothèque du BraiSn

Post by Arvester » 01 December 2009, 12:17

W3D a beaucoup moins bien marché parce qu'il parlait de NAZIKIFONPEUR et qu'il ne permettait pas le jeu à plusieurs...

Pour les puzzle-games, je me contente de poster ceux que je préfère (et qui sont des références), à toi d'en donner d'autres ^__^
Image

User avatar
Val
Rebelle anarchiste de Satan
Posts: 2405
Joined: 18 June 2008, 16:33
Location: Puymule Durand.

Re : Vidéothèque du BraiSn

Post by Val » 01 December 2009, 12:19

Je le ferais TKT. Mais oui Wolfenstein à moins marché, mais c'est pas pour autant qu'il n'est pas le premier tir en vue subjective dans un environnement 3D. Donc faudrait juste corriger ça pour doom, après rien à redire.

Question: ne devrait-on pas regrouper TOUS les articles de jeu vidéo créer (je pense au dossier KoF ou mon article Touhou par exemple) dans ce topic?
Last edited by Anonymous on 01 December 2009, 12:21, edited 1 time in total.
You are now about to witness the strength of street knowledge.

User avatar
Arvester
Junkie hallucinobraiSN
Posts: 4825
Joined: 10 April 2008, 21:10

Re : Vidéothèque du BraiSn

Post by Arvester » 01 December 2009, 12:22

Euh j'ai pas dit qu'il était le premier, j'ai dit qu'il a lancé le genre... et W3D est pas mal cité dans le post aussi hihihi. Mais j'ai changé "lancé" pour "démocratisé"  ; )
Last edited by Arvester on 01 December 2009, 12:24, edited 1 time in total.
Image

User avatar
Val
Rebelle anarchiste de Satan
Posts: 2405
Joined: 18 June 2008, 16:33
Location: Puymule Durand.

Re : Vidéothèque du BraiSn

Post by Val » 01 December 2009, 12:24

Aaaah mais tu voulais dire commercialement! Autant pour moi. Cela dit ça peut prêter à confusion ^^
You are now about to witness the strength of street knowledge.

Dry-macarony
Junkie hallucinobraiSN
Posts: 4646
Joined: 25 April 2007, 22:56

Re : Vidéothèque du BraiSn

Post by Dry-macarony » 01 December 2009, 15:56

Des liens vers les articles que vous avez déjà écrits c'est suffisant non ?
Image

User avatar
Arvester
Junkie hallucinobraiSN
Posts: 4825
Joined: 10 April 2008, 21:10

Re : Vidéothèque du BraiSn

Post by Arvester » 01 December 2009, 16:22

Je pense oui, sinon on va avoir des posts gigantesques. L'idéal aurait été une fonction "spoil" qui cache la partie spoilée, pour rétrécir chaque article, et ne dérouler que celui qu'on veut lire...
Image

User avatar
LeRusse17-91
PDG clandestin
Posts: 6989
Joined: 23 January 2006, 00:20
Location: Au front

Re : Vidéothèque du BraiSn

Post by LeRusse17-91 » 01 December 2009, 17:12

Oui je mettrai probablement des liens vers les différents posts.
"S’il y a un lien à faire entre Lerusse et 4chan, c’est bien cette aptitude à créer des traumatismes"
"Lerusse est le type qui a amené INTERNET sur ce forum"

Dry-macarony
Junkie hallucinobraiSN
Posts: 4646
Joined: 25 April 2007, 22:56

Re : Vidéothèque du BraiSn

Post by Dry-macarony » 01 December 2009, 17:18

D'un point de vue ergonomique et visuel, la manière dont le tous est arrangner en première page, avec 6 postes de toi, pour chaque section me parait bien foireuse.

Un seul gros post avec une liste bien réalisé est nettement plus agréable à checker.
Image

Post Reply